01 85 76 11 62   |     arilim@arilim.fr

ACTUALITÉS

La nouvelle convention IRSI : une gestion des sinistres simplifiée depuis juin 2018

ordinary life in the flooded flat. 3d concept

Une nouvelle convention d’Indemnisation des Recours des Sinistres Immeubles (IRSI) est entrée en application le 1er juin 2018. Elle remplace la Convention d’Indemnisation Directe et de Renonciation à Recours en Dégât des Eaux (CIDRE).

Sandrine, en charge de la gestion des sinistres chez ARILIM, revient sur cette modification :

Pourquoi une nouvelle convention ?

Cette modification pallie les imperfections de la convention CIDRE. Si celle-ci permettait de gérer rapidement un sinistre, son champ d’intervention était limité par un seuil maximal d’indemnisation très bas : 1600 € maximum pour les biens matériels et 800 € pour les dommages immatériels. Par ailleurs, elle faisait intervenir de nombreux interlocuteurs et devait être simplifiée.

En quoi cette modification permet-elle d’améliorer la gestion des sinistres?

La convention IRSI facilite grandement leur gestion en élargissant la convention CIDRE aux incendies et aux dommages d’un montant inférieur à 5 000 €.

Par ailleurs, ce processus est simplifié par la désignation d’un interlocuteur dédié : l’assureur de l’occupant. Celui-ci est chargé d’évaluer les dommages et peut organiser une expertise unique par local sinistré. L’assureur de la copropriété n’intervient pas, sauf si le dommage concerne les parties communes.

Plus spécifiquement, cette modification permet aussi d’organiser et de prendre en charge la procédure de recherche de fuite, de couvrir les locaux meublés et les dégâts des eaux dont l’origine n’a pas été identifiée.

Quelles sont ses conséquences sur le travail des professionnels de l’immobilier ? A quoi doivent-ils être attentifs ?

La convention IRSI permet de réduire les interventions de l’assureur de l’immeuble et de solliciter davantage celui du propriétaire bailleur, jusqu’alors peu impliqué dans la gestion des sinistres.

L’assureur de l’immeuble ne sera plus convoqué aux opérations d’expertise. Or, un recours pourra toujours être exercé à son encontre. C’est pourquoi le syndic devra informer son assureur des avancées de la procédure.

Newsletter ARILIM

Restez informé de l'actualité Arilim en vous abonnant gratuitement à notre lettre d'information mensuelle

Please enter a valid email address.
Something went wrong. Please check your entries and try again.

NOS ACTUALITÉS

NOUS VOUS RAPPELONS

Vous avez une question, une demande d’information sur nos solutions ? Un conseiller vous rappelle selon vos disponibilités.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

BESOIN D'AIDE ?

Notre équipe d’experts et de conseillers est à votre disposition pour vous rencontrer et répondre à vos questions.

Lyon | 04 78 42 43 73
Paris | 01 85 76 11 61
Toulon | 04 86 57 28 25